THOMAS LESUR

Né à Paris en 1978. 

Photographe autodidacte.

Il fait ses premières photos à l’âge de douze ans, pour le collège, avec le vieux Canon FT de son père; depuis il n’utilise que des Canon…

A ses débuts plutôt paysagiste (…), il s’intéresse aujourd’hui aux détails de notre environnement quotidien (objets,murs…)

Extraits de leur contexte, ils s’avèrent avoir une identité propre; parfois un esthétisme fort.

Recherche poussée dans le cadrage et la composition, pour que les photos n'aient plus besoin de légende (…).

Parallèlement à ses recherches esthétiques, il travaille une série sur LES POUPÉES.

 

"Quoi de plus triste qu’une poupée sans enfant ?

Cette série des poupées est née de balades au marché aux puces de la porte de Vanves; j'ai voulu transcrire ce sentiment d’attente qui émane des objets inanimés sur les étals. Dans le cas des poupées,  ces figurines semblent se demander auprès de qui elles vont revenir à la vie. C’est cette vitrine d’angoisses que j’ai essayé de représenter; et la série prend des airs de galerie de portraits ou de catalogue d’états d’âme qui se rapproche parfois de l’humain.

Quant aux circonstances des prises de vue : aucune mise en scène ni lumière artificielle, les ambiances et les agencements sont le fait des mises en place des puciers.

Toutes les photos ont été prises avec un film Acupan périmé depuis dix ans, développé au Microphen et tirées sur du Warmtone. Tout ceci après beaucoup d’essais pour arriver à rendre cet aspect ancien et velouté qui me semblait indispensable pour traduire l’ambiance d’un marché aux puces." (…)

 

Dernières expositions :

2005 // Paris Photographique, expo collective;

2008 // Révélation 2, foire de photo contemporaine à Paris;

2008 // 1ère Nuit de la Photo Contemporaine place Saint Sulpice dans le cadre de la Foire Saint Germain;

2009 // 2ème Nuit de la Photo Contemporaine place Saint Sulpice dans le cadre de la Foire Saint Germain.