CHEYCO LEIDMANN

Après des études cinématographiques, Cheyco Leidmann se lance dans des scénarios personnels et remporte son premier succés en librairie dans les années 80. 
"Foxy Lady ", sa première monographie est diffusée dans 20 pays et est selectionnée par Vogue comme un livre culte. Suivront sept ouvrages.
Cheyco Leidmann impose véritablement sa vision du monde dans "SEX is BLUE" et "TOXYTT" , oeuvres qui inspirent et déclenchent chez l'autre un univers propre et singulier empreint de provocation et de prise de risque.
Cheyco Leidmann fige les images d'une societé en marge. Sa vision artistique a marqué l'univers de la photographie et lui a valut plusieurs prix prestigieux.Il vit et travaille entre les Etats-Unis et Paris. Il est accompagné par l'artiste Ypsitylla von Nazareth. (Laura Serani, conservateur)

Artiste engagé, il  crée un monde irréel où rêves, fantasmes et réalité se rencontrent et nous font peur.
Il met en scène, avec cynisme et humour noir, un univers grotesque incitant alors le spectateur à pénétrer dans son théâtre érotique et burlesque.
Cheyco peint en effet un monde cauchemardesque, où il se joue de nos stéréotypes tout en mettant en scène les éléments brûlants de notre actualité.

Loin de se contenter de provoquer, l’ensemble de l’œuvre de Cheyco Leidmann est basé sur une thématique que l’artiste appelle le «toxyttism» ; la dégénérescence de l’espèce humaine (morale et physique) est au cœur de ses images. La notion de toxicité est à double sens : les compositions de Cheyco sont une sorte de poison visuel; elles révèlent également le déclin de l’humanité…