PHILIP PROVILY

NL 1968 Paris

Le photographe hollandais Philip Provily expose à la galerie The Box in Paris ses natures mortes photographiques comme autant de "petits arrangements" entre objets et êtres vivants.
Son travail de mise en scène concerne certaines parties du corps humain (jambe, genoux, bras…) qu’il
associe ou confronte de manière poétique et onirique à des objets du quotidien (chaise, table…).
Ses photographies évoquent Magritte ou encore l’univers de la danse contemporaine. Rigueur du cadrage,
utilisation de la lumière naturelle et choix des grands format donnent une
grande force à ces images.
Né en 1968 à Nimègue aux Pays-Bas, Philip Provily vit entre Paris et
Amsterdam. À son actif, de nombreuses expositions à Paris, aux Pays-Bas et
en Europe, des collaborations avec des quotidiens, des magazines et des
maisons d’éditions.
À la suite du projet l’Oeil du Nord réalisé avec l’Institut Néerlandais, Provily
consacrer toute une année à approfondir, à Paris, son approche indépendante
de la photographie. Il a créé la série La Lumière parle. Ensuite il a décidé de
s’installer en France.
Nombre de ses oeuvres font désormais partie de collections publiques (Maison Européenne de la Photographie à Paris) et privées.